Coopérative citoyenne de production d'énergie renouvelable en Hesbaye

Les énergies renouvelables :
depuis le temps qu'on y pense, il est temps qu'on y passe ...


Projet de Boneffe

 

La reprise du chantier le 19 avril 2017 de notre première éolienne a été suivie de recours auprès du Conseil d'Etat  qui le 15/01/2018  a annulé le permis. Depuis, les partenaires du projet ont déposé un complément d'étude répondant aux objections émises par le Conseil d'Etat

Boneffe communiqué de presse.pdf

L'enquête publique est clôturée, elle s'est tenue du 6 mars au 5 avril

Enquete publique Parc éolien de Boneffe du 6/3 au 5/4/2018.pdf

Lettre de soutient

 

Le projet se situe à la limite des Provinces de Namur et du Brabant Wallon, sur le territoire des communes d’Eghezée, Orp-Jauche et Ramillies.

Le parc de 9 éoliennes d'une hauteur de 150 m et d'une puissance de 2 MW chacune  produira en un an l’équivalent de la consommation électrique de 14.000 familles.

Le projet prévoit une série de mesures bénéficiant à la biodiversité locale (oiseaux des plaines) : 29,48 hectares seront utilisés dans les environs du projet afin de rendre le milieu attractif pour ces espèces.

HesbEnergie a conclu un accord avec Eneco pour la cession du permis d'une éolienne sur la commune d'Orp-Jauche. Les coopératives citoyennes Nosse Moulin (active sur Gembloux et Eghezée) et Champs d'Energie (à Fernelmont) sont également associées au projet.

Le projet respecte les normes en vigueur, tant au niveau des nuisances sonores que de l’éloignement des zones d'habitat : à l'exception de 3 habitations isolées qui se trouvent à plus de 600 mètres du futur parc, les zones d'habitations les plus proches sont situées entre 900 mètres et 1 km des éoliennes. Les riverains seront donc très peu impactés par la présence du parc, que ce soit pour le bruit généré par les machines (qui sera quasi imperceptible au niveau des habitations) ou l'ombre portée quasi inexistante à une telle distance. 

La préservation et même l'amélioration de la biodiversité dans la plaine de Boneffe fait l'objet de toute notre attention : 29,48 ha de mesures de compensation y seront consacrés 

Le permis qui avait été accordé par la région wallone  interdisait  toute extension future du parc. Cette contrainte devrait permettre de rassurer les futurs riverains.

En outre, un Comité de surveillance associant les communes concernées, les riverains, le promoteur Eneco et notre coopérative s'est constitué. Il permettra de vérifier pendant la phase de construction et toute la durée d'exploitation du parc que toutes les mesures prévues dans le permis seront bien appliquées. Un suivi acoustique et un suivi des mesures de compensation pour l'avifaune sont également prévus.

Ce projet sera donc à tous points de vue exemplaire en ce qui concerne la minimalisation des nuisances engendrées par les éoliennes.

Voir la fiche technique détaillée du projet 

Dès aujourd'hui vous pouvez investir dans ce beau projet de développement local et durable en devenant coopérateur d'HesbEnergie. 

Pour plus d'infos sur l'investissement dans notre coopérative

Pour souscrire des parts de coopérateur

Le quadrilatère beige représente la zone dans laquelle seront implantées les éoliennes

Premières photos du chantier

Visionnez le reportage video sur notre projet : 

Etude d'incidence 2015

Pour télécharger le complément d'étude d'incidences 2015 cliquez ici

 

 


Biodiversité et préservation des espèces

Busard cendré

La plaine de Boneffe est une des 5 grandes plaines agricoles de Wallonie. La population des espèces d'oiseaux spécifiques de ces plaines comme la perdrix grise, l'alouette des champs, le vanneau huppé ou le busard cendré (photo) est en régression constante à cause de l'agriculture intensive pratiquée dans ces plaines.

En tant que coopérative citoyenne, nous sommes très soucieux de la préservation de la biodiversité dans la plaine de Boneffe. La construction du parc éolien sera accompagnée de la création de 28 ha de mesures de compensation décidées et choisies en concertation avec le DNF (Département Nature et Forêts) de la région wallonne. Il s'agit de contrats passé avec des agriculteurs de la plaine : ils seront subsidiés pour laisser des cultures de céréales sur pied, sans les faucher. D'autres parcelles distantes de plusieurs kilomètres du parc seront enherbées et exemptes de cultures. Ces mesures inciteront ces oiseaux à s'éloigner des éoliennes et leur permettront de nicher tranquillement et de s'alimenter sans subir les agressions des traitements chimiques et des machines agricoles. Grâce au parc éolien, la biodiversité dans la plaine de Boneffe sera donc sensiblement améliorée.


Perdrix grise