Coopérative citoyenne de production d'énergie renouvelable en Hesbaye

Les énergies renouvelables :
depuis le temps qu'on y pense, il est temps qu'on y passe ...


ENSEMBLE
pour une éolienne citoyenne à Wanze 
 

Suite à la décision ministérielle octroyant un permis pour 4 éoliennes sur le territoire de la Commune de Wanze, HesbEnergie partenaire du projet, a obtenu un feu vert pour une de ces 4 éoliennes. Des recours au conseil d'Etat contre la décision du ministre ont été introduits, notamment par la commune de Wanze, si bien que la construction de cette éolienne citoyenne  est actuellemnt retardée.

Le projet initial de la  société Electrabel comprenait  6 éoliennes sur le territoire des communes de Wanze et Héron, entre les villages de Huccorgne, Oteppe, Longpré, Lavoir et Bolette. Notre coopérative avait  analysé le projet et l'étude d'incidence. Nous pensions que ce projet comportait des inconvénients et des nuisances pour les riverains et l'environnement. Néanmoins il etait possible de l'amender afin de respecter les normes légales en vigueur et de minimiser les impacts négatifs. Des recommandations dans ce sens ont été faites par l'auteur de l'étude d'incidence, notamment la suppression d'au moins une éolienne (la plus éloignée de l'autoroute) ainsi que des mesures de compensation visant à préserver les espèces d'oiseaux qui pourraient être perturbées par la présence du parc.

Moyennant ces conditions, HesbEnergie a conclu une convention avec Electrabel aux termes de laquelle, après l'obtention par Electrabel des permis définifs, le promoteur nous cèdera le permis pour une éolienne. Les citoyens et riverains concernés pourront donc bénéficier, via notre coopérative, des bénéfices financiers de l'exploitation de cette éolienne.

Le permis avait  été refusé en première instance par les fonctionnaires de la Région Wallonne. Suite à ce refus, un recours avait été introduit auprès du ministre Di Antonio qui a décidé d'accorder le permis.

Les quatre éoliennes octroyée par le permis  seront disposées selon une ligne perpendiculaire à l'autoroute E42, pour respecter des distances d'éloignement aux zones habitées prévues au Cadre de référence de la Région Wallone. Les éoliennes projetées aurant  une hauteur maximale de 150 m et une puissance nominale comprise entre 2 et 3,37 MW.

Après les engagements pris à la COP21 de Paris, qui impliquent une augmentation substentielle de la production d'énergie renouvellable en Wallonie comme partout en Europe et dans le monde, ces éoliennes pourront contribuer aux objectifs de développement durable et à la lutte contre les changements climatiques.
Nous attendons donc la décision du Conseil d'Etat en espérant fermement qu'il rejettera les recours.