Projets hydro

Hydroélectricité Ourthe et Sambre

HOSe

La coopérative HOSe associant Emissions zéro, un partenaire privé (la PME wallonne HydroB) et des coopératives membres de Rescoop dont HesbEnergie a été constituée le 6/12/2018

La coopérative HOSe entamera dès 2019 les études pour la construction de nouvelles centrales hydroélectriques.

HesbEnergie a investi 200.000 € dans ces projets

+ Monceau Hydro

Début novembre 2018 nous avons acquis des parts de la centrale hydroélectrique de Monceau, sur la Sambre. Avec cet investissement nous participons à la production d’électricité renouvelable.

Des nouvelles centrales hydroélectriques à construire sur l’Ourthe et la Sambre !

Ces nouvelles centrales hydroélectriques sont situées sur des écluses dans la basse-Sambre et sur l’Ourthe à Liège. Ce sont les derniers projets hydrauliques d’une certaine ampleur en Wallonie.
Des coopératives citoyennes membres de Rescoop  participent aux projets de construction et d’exploitation de ces centrales ainsi qu’au rachat de 75 % des parts d’une centrale en activité située à Monceau.

L’hydroélectricité a beaucoup d’avantages qui compensent son coût plus élevé que l’éolien: une production prévisible et stable, particulièrement durant les 6 mois frais de l’année, quand les besoins en énergie sont élevés.

Une centrale hydroélectrique est exploitable deux fois plus longtemps qu’une éolienne. L’hydroélectricité présente le meilleur bilan CO2 de toutes les sources connues de production d’électricité. Enfin, il n’y a généralement pas d’opposition locale.

Il va de soit que tous les critères environnementaux (passe à poissons, turbines ichtyocompatibles, relevage en cas de crues…) sont respectés. Autre point important: il s’agit ici d’équiper en turbines des barrages existants et dont la concession a été obtenue auprès de la Région Wallonne, et les premiers kwH devront sortir d’ici fin 2019 soit bientôt !
Les projets nécessitent cependant des capitaux importants HesbEnergie a investi 200.000€ à repartir entre HOSe et Monceau Hydro.
Pour ce faire, HesbEnergie doit continuer à augmenter son capital. Nous lançons un appel public à l’épargne